246 articles avec anthologie

LE CHIEN

Publié le par christiane loubier

                                                         Le chien
 
 
 
 
Alberto Giacometti
Sourcehttp://www.giacometti-stiftung.ch

JE T'ATTENDRAI...

Publié le par christiane loubier

Je t’attendrai
dans une chambre
aux quatre murs de mer.

Ce sera
un dimanche d’automne,
avec ses fumées transparentes,
sa rosée encore bleue
qui te ressemble,
un dimanche où l’on fuit
sans jamais rien rattraper.



Gérard Le Gouic
Tout amour est dernier amour

LE POIDS VIVANT DE LA PAROLE

Publié le par christiane loubier

On peut écrire, et l'on écrit;
On peut se taire, et l'on se tait.
Mais pour savoir que le silence
Est la grande et unique clef,
Il faut percer tous les symboles,
Dévorer les images,
Écouter pour ne pas entendre,
Subir jusqu'à la mort
Comme un écrasement
Le poids de la parole.
 
 
 
Armel Guerne
Le poids vivant de la parole
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 
Copyright ©Les Amis d'Armel Guerne asbl
[http://www.armelguerne.eu]

 

IL SAVAIT...

Publié le par christiane loubier

Il savait teinter d’amour les groseilles
Et tomates aux senteurs acidulées.
Le violet de ses œillets et pensées,
Fleurait un mystérieux parfum secret.
La Paix nichait sous le vieux pommier.

Il savait appeler merles et mésanges,
En lançant des miettes de patience.
Une musique d’oiseaux en ritournelle
Coloriait la douceur de l’air tiède.
Les papillons semaient leurs couleurs.

Il savait planter les fleurs du bonheur,
Les arrosait d’une pluie de soleil.
Je remplissais mes poches de graines.
Il faisait bon rire et vivre avec lui,
A l’ombre du vieux pommier fleuri.

Reste au mur, un fer à cheval rouillé,
Clé du passé, témoin des souvenirs,
Près du banc, sous le vieux pommier,
J’ai vu boiter son ombre, au jardin ,
J’ai vu son ombre tailler les rosiers.


 

Danielle Catarelli
 


J'AI PENSÉ BIEN SOUVENT...

Publié le par christiane loubier

J’ai pensé bien souvent que la vraie philosophie de l’ermite
consiste davantage à éviter tout acte hostile, du simple fait
de son existence, qu’à mettre en pratique une volonté
délibérée de solitude.
 
 

Fernando Pessoa
L’éducation du stoïcien, extrait

ICI...

Publié le par christiane loubier

Ici
on moissonne rarement,
 
l'île a quatre saisons d'automne,
quatre saisons d'amours solitaires.
 
 
 
Gérard Le Gouic
Poème de l'île et du sel

 

LES ANIMAUX, LA NUIT...

Publié le par christiane loubier

Les animaux, la nuit, dans les écuries, laissent
s'affaiblir leur nerfs. Tandis que les hommes
s'amusent, les animaux laissent la démence les envahir.
 
 
 
Jean Rivière
Le vent en Bas-Poitou

CHAQUE AUBE...

Publié le par christiane loubier

Chaque aube
est une promesse d'éternité
 
Chaque couchant
sa flamboyante annulation
 
 
 
Anise Koltz
Chants de refus

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>