29 articles avec carnet des heures

CHAMBRE VERTE LA NUIT

Publié le par christiane loubier

Nous nous sommes aimés
Sans vergers et sans astres
Nous sommes de la même ombre
Dans les fougères du vent
 
Nous durerons encore
Accrochés à la racine des pierres
Dans la falaise du temps
 
Nous durerons encore
Ainsi séparés dans la même nuit
 
 
 
Christiane Loubier

QUEL TEMPS FAIT-IL?

Publié le par christiane loubier

L’oiseau qui s’embellit
Solide entre les nuages
 
L’automne
Sous les plumes
Un peu de peine
En gouttes de temps
Contre la vitre
 
Feuilles mortes
Mots au vent
Retombant en givre paisible
Réveillés par la lampe
Les soirs d’hiver
 
 
 
Christiane Loubier

BIEN APRÈS L'ÉTÉ

Publié le par christiane loubier

Rien au jardin
Pour entretenir la flamme
Sinon les brins de bruyère 
Qui brillent de blancheur
Dans la lumière de fin d’après midi
 
Dans la bibliothèque chargée d’écriture
Les vieux livres enflent
À cause de l’humidité
 
Dans le blanc des mots
Le grains de silence
Ne germent que l’hiver
 
 
Christiane Loubier

PRIÈRE POUR LES SOURDS

Publié le par christiane loubier

Des jours 
Plus souvent des nuits
Mes plumes sont bien plus lourdes
Que ma tête

Des jours 
Plus souvent des nuits
Je reste repliée
Dans l’encoignure du temps
D’où s’élève la supplique
Pour les heures défuntes

Vous les oiseaux de l’aurore
Sortez-moi de ce puits
Où vont croupir les ombres

Toi la nuit
Que j’ai appris à vouvoyer
Ramenez-moi dans vos bras
Qui consolent

Toi la mort
Retiens ton drap
Étire un peu mon âge
Que j’apprenne à lire 
Dans les yeux des bêtes
Que je me souvienne par cœur
Du chant des paysages

Des jours 
Des nuits
Plus souvent des vies
Passées devant un compas
Perdu – affolé
Virant sur ses pointes de fer
 
 
 
Christiane Loubier

LES FANTÔMES

Publié le par christiane loubier

Aujourd’hui ma nuit est enroulée
Dans le temps d'avant

L’image du père absent  
Qui ne venait pas souvent 
Le visage de ma mère 
Lorsqu’elle se penchait sur la vie
Dans le berceau
Dans le jardin
Le visage de ma mère emmurée
Assoiffée du moindre souvenir luisant 

Aujourd’hui je n’ai que ma nuit 
Mes songes et mes revenants 
Le passé n’a pas besoin de moi 
Ni des fantômes qui grattent à ma porte 
En ce 31 décembre
 
 
 
Christiane Loubier

MÛRISSEMENT

Publié le par christiane loubier

Nous mûrissons comme des bleuets sauvages
Dans la belle saison
Nous durons tant que la lumière
Unit le corps et les nuages

Nous mûrissons près de l’ombre nouvelle
Loin des soleils qui brûlent
Et des trains de grandes solitudes
Fixées sur les heures filantes

 
 
 
Christiane Loubier

CALENDRIER EN FLEURS

Publié le par christiane loubier

Si les jours les heures
Et les années étaient fleurs
La vie serait couleurs et silence
Mais ni les fleurs ni le silence
Ne sont la mesure du monde
 
 
 
Christiane Loubier

HEURES D'HIVER

Publié le par christiane loubier

Nous avons laissé rouiller l’outil avec le gel
Nous avons fermé trop tôt les volets
Maintenant on coupe la forêt pour Noël

Le temps s’écoule en chutes de neige
En bourrasques — en grésil
Verglas de blessures 
Le sang glacé des heures

Saison qui détourne du temps
 
 
 
Christiane Loubier
 

1 2 3 > >>