LE POIDS VIVANT DE LA PAROLE

Publié le par christiane loubier

On peut écrire, et l'on écrit;
On peut se taire, et l'on se tait.
Mais pour savoir que le silence
Est la grande et unique clef,
Il faut percer tous les symboles,
Dévorer les images,
Écouter pour ne pas entendre,
Subir jusqu'à la mort
Comme un écrasement
Le poids de la parole.
 
 
 
Armel Guerne
Le poids vivant de la parole
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 
Copyright ©Les Amis d'Armel Guerne asbl
[http://www.armelguerne.eu]

 

RENDEZ-VOUS

Publié le par christiane loubier

Je reconnais le chemin
Je me souviens du rocher
Qui mène à nos ombres
 
Me laisserez-vous
Attendre la lumière
Qui basculera la pierre
Dans la vérité crue des choses
 
Me laisserez-vous me coucher
Dans ce paysage démasqué
Qui s’étire vers vous
 
Le dernier linceul de nos rendez-vous
 
 
 
Christiane Loubier

IL SAVAIT...

Publié le par christiane loubier

Il savait teinter d’amour les groseilles
Et tomates aux senteurs acidulées.
Le violet de ses œillets et pensées,
Fleurait un mystérieux parfum secret.
La Paix nichait sous le vieux pommier.

Il savait appeler merles et mésanges,
En lançant des miettes de patience.
Une musique d’oiseaux en ritournelle
Coloriait la douceur de l’air tiède.
Les papillons semaient leurs couleurs.

Il savait planter les fleurs du bonheur,
Les arrosait d’une pluie de soleil.
Je remplissais mes poches de graines.
Il faisait bon rire et vivre avec lui,
A l’ombre du vieux pommier fleuri.

Reste au mur, un fer à cheval rouillé,
Clé du passé, témoin des souvenirs,
Près du banc, sous le vieux pommier,
J’ai vu boiter son ombre, au jardin ,
J’ai vu son ombre tailler les rosiers.


 

Danielle Catarelli
 


J'AI PENSÉ BIEN SOUVENT...

Publié le par christiane loubier

J’ai pensé bien souvent que la vraie philosophie de l’ermite
consiste davantage à éviter tout acte hostile, du simple fait
de son existence, qu’à mettre en pratique une volonté
délibérée de solitude.
 
 

Fernando Pessoa
L’éducation du stoïcien, extrait