QUE, MORT...

Publié le par christiane loubier

Que, mort, l'homme monte au ciel n'est pas très certain.

Que l'oiseau tombe à terre, oui.


 

 

Pierre Peuchmaurd, L'immaculée déception.

 

SANS DOUCEUR NI PATIENCE

Publié le par christiane loubier

Le soir se noie
Dans le chenal mal déroché
Passe pour les ombres
Surgies à mi-voix
D’un ciel vide si peu patient
Entre le gris et la ténèbre

Jusqu’à la nuit sans nuance
Sur nos songes

 

 

Christiane Loubier

Poème publié dans Bordures du champ secret

LA POÉSIE FRUIT DÉFENDU

Publié le par christiane loubier

 

La poésie fruit défendu

Belladone mortelle

Dans la débordante

Mangeoire universelle

 

 

 

 

 



1000773-Belladone

Anne PerrierLe livre d’Ophélie

 

Belladone (Atropa belladona)
Source : Larousse.fr

TRÈS PETIT SOUVENIR

Publié le par christiane loubier

Un amour de choses inertes

La beauté du froid

Le souvenir très petit

D’un corps à corps

Avec un traîneau rouge

Ivre entre les épinettes

 

 

 

Christiane Loubier

FEU

Publié le par christiane loubier

Entre deux cœurs embrasés

Aucun mur coupe-flammes


L’expérience du feu

N’est pas réservée au soleil

 

 

 

Christiane Loubier


ESCARPEMENT

Publié le par christiane loubier

Le mystère c’est l’ombre

L’ombre de l’épervier

L’ombre du clocher

De l’ascension qui n’aura pas lieu


Le mystère c’est l’ombre

L’ombre de la montagne dans tes yeux

 

 

 

Christiane Loubier

1 2 > >>