LAMBEAUX

Publié le par christiane loubier

Après avoir laissé tomber tous leurs oripeaux
Nos corps prendront-ils les couleurs de l’automne
Avant de se froisser dans l’éternité grège

 

 

 

Christiane Loubier

 

 

CE SOLEIL BLANC...

Publié le par christiane loubier

Ce soleil blanc au matin, son rayon
dans un verre à midi, bientôt embué,
sa lumière troublée. (Automne
secrètement en larmes?)
 
 
 
Paul de Roux
Poème des saisons, Le temps qu'il fait, 1989
 

LUNE D'AUTOMNE

Publié le par christiane loubier

Dans le verger
La lumière jaune 
Le rouge des pommes

Après le bourgeon la fleur
Maintenant le fruit fatigué

A-t-on vraiment goûté
Aux groseilles des oiseaux

A-t-on vu la fougère
Penchée sur sa mousse

Et la lune rousse

A-t-on vraiment eu le temps
D’attendre le printemps

 

 

 

Christiane Loubier

CHAQUE SOIR, SOUS LA LAMPE ...

Publié le par christiane loubier

Chaque soir, sous la lampe, mon père transcrivait à l’encre 
sur un registre à la reliure de carton couvert de toile noire
ce qu’il avait au cours de la journée inscrit au crayon dans son calepin.
C’était tant de fagots ou tant de stères, ou bien le compte de tel
ou tel journalier ou bûcheron à la tâche, ou bien le cube de tel arbre
en grume, de toute façon toujours quelque chose se rapportant
à son commerce de marchand de bois. J’ai encore dans les yeux
ce haut cahier aux pages rayées avec l’année marquée ainsi que
toutes les dates courant au long. Je me dis que selon mon mode
c’est peut-être un peu ce que je fais aujourd’hui, par les écritures
explorant en outre le registre de ma voix.

 

Robert Marteau
Registre (quatrième de couverture)
 

RISQUE DE GEL

Publié le par christiane loubier

L’été s’embrume

Les étourneaux sont venus
Cherchant mangeaille
Dans le jardin humide de septembre

Sur le chemin qui mène au fleuve
Le bleu des asters 
Mêlé aux fruits rouges de l’églantier
Et du sorbier des oiseaux

L’été se désallume

Les beaux jours abdiquent
Devant la noirceur 
Qui tombe de bonne heure

Impression de finitude
Temps prévu
Risque de gel à l’intérieur des terres

Trop de gel en toute chose
 
 
 
Christiane Loubier

AU SORTIR D'UN BOIS...

Publié le par christiane loubier

Au sortir d'un bois de chênes envahi par le buis et le lierre
(comme par une pensée sévère, ténébreuse sinon funèbre)
paraît, au creux d'une combe, un champ d'avoine : alors,
de nouveau, un saisissement, un émerveillement, une joie,
pourquoi ? Comment choisir les mots qui ne trahiront pas
l'enchantement éprouvé ? Comment à propos de la perfection,
ne pas s'exprimer toujours maladroitement, imparfaitement ?
 

 

 

Philippe Jaccottet
La seconde semaison, extraits
(Carnets 1980-1994), Gallimard 

DES SAISONS

Publié le par christiane loubier

La vie se brise en quatre
Rêverais-je encore à l’hiver
Au merle du printemps
Puis à la lumière de l’automne
Lorsque mes étés 
Auront les cheveux blancs
 
 
 
Christiane Loubier

CE BRAS DÉRIVANT

Publié le par christiane loubier

Sous un ciel très haut
Je suis une presqu’île
J’ai un bras vers toi

L’espérance mène à la mer
Tu es toute l’eau de la vague
Qui croit monter
 
 
 
Christiane Loubier

ENTREDEUX

Publié le par christiane loubier

Entre vous et moi
La peur du noir
L’horreur du blanc
La nuit inexpiable
Et le vide devant
 
Le souvenir d’un vrai visage
L’enfant qui braille
Le geai bleu qui craille
Le silence authentique
Affrontant les tripes
 
Entre vous et moi
Le bond du lièvre
La parole des oiseaux
La louve espérance
 
Entre vous et moi
L’eau des pierres
Le secret du feu
Le gris des granges
Le blé qui se penche
 
 
 
Christiane Loubier