12 articles avec carnet de mots

IL TOMBE DES PEAUX DE LIÈVRES

Publié le par christiane loubier

« Il tombe des peaux de lièvre » : expression québécoise utilisée lorsque les flocons de neige sont si
gros qu'ils ressemblent à des peaux de lièvre. La fourrure des lièvres est blanche en hiver.

CHANT

Publié le par christiane loubier

À quoi ça sert
De parler de neige et de glace
De légende et de chasse-galerie
Si on ne reste pas ici
À regarder l’hiver en pleine face

Pourquoi parler végétal
Écrire l’odeur de l’herbe après la pluie
Si les mots ne montent plus jusqu’au chant

À quoi ça sert 
De nommer l’absence et le silence 
Si on pleure son chagrin
Plutôt que de le dire autrement
 
 
 
Christiane Loubier
 

LE TÉNÉBRION

Publié le par christiane loubier

 
Étoile filante
Ou simple mouche
Fourmi ménagère
Ou sombre coléoptère
Araignée minuscule
Qui marche au plafond
Orion ou ténébrion
Insecte ou constellation
Ils ont tous des noms
 
L’homme a-t-il donc tout nommé
Du moucheron aux galaxies
Et lui quel est son vrai nom
A-t-il peur dans le noir
Cherche-t-il sa maison
Un lit un abri
Les portes les clés
De ses jours et de ses nuits
 
 
 
Christiane Loubier

VERROUS

Publié le par christiane loubier


Écriture pour creuser
Dans l’épaisseur triste
D’une terre jamais apaisée

Écriture impossible
De l’empêchement
De brûler sa croix

Nourriture infanticide
Ramenée par une cuiller de force
Dans la bouche verrouillée
D’un être inachevé

 
 
 
Christiane Loubier

BUVARD

Publié le par christiane loubier

Hommes de papier buvard
De bouts de paroles
Sans fumée sans silence
Vous êtes si pâles
Je suis inquiet

Hommes à la bourre
D’étoffe sans âme
D’amour sans flamme
Hommes d’amitié monnaie
Vous êtes si distraits
Je vous renie d’un trait
 
 
 
Christiane Loubier
 

FORCER LE SILENCE

Publié le par christiane loubier

On m’a appris à parler
Comme si on pouvait
Boire au silence

Comme si ma langue
N’avait rien à dire
Rien à voir
Plus loin que les lèvres
Le bruit et les mots

Comme si je n’avais
Rien à comprendre
Rien à souffrir pour exister
Dans ce pays éreinté
Où ma langue a déjà su
Briser le mutisme des bêtes
Des arbres et des maisons
Qui ont aussi une ombre
Qui les suit sans raison
 
 
 
Christiane Loubier

 

À LA LETTRE L

Publié le par christiane loubier

      LAC  n. m.  S'oppose à sac : quand l'affaire est dans le lac,
elle n'est pas dans le sac.
 
 
     LACRYMOT  n. m.  Mot  émouvant, qui fait pleurer : 
les romantiques abusent des lacrymots.
 
 
    LÉSION D'HONNEUR. Blesssure reçue en duel à la guerre.
 
 
    LUNETTE  n. f. Astron. Petite lune : la planète Mars
possède une paire de lunettes, Deimos et Phobos.
 
 
 
 
Fernand et Germaine Lot
 
Tonnerre sur le lexique, Éditions Planète, 1969.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

PLUSIEURS FOIS

Publié le par christiane loubier

Écrire est une saison

Le mûrissement
Comme un hiver
Qui pense avec le froid

La fonte des silences
Avec l’oiseau de retour

Plusieurs fois la neige
Plusieurs fois la fleur
Après la perte du bourgeon
 
 
 
Christiane Loubier
 

LA HACHE

Publié le par christiane loubier

Dans ce bois debout

Sous les grands cyprès

Tu étais l’alphabet

 

J’étais la hache

Le silence affuté

Pour transformer la blessure

En quelque chose qui dure

 

Dépouillement du cœur jamais atteint

Les mots en trop ne prouvent rien

La souffrance qui en découle

Encore bien moins

 

 

 

Christiane Loubier

LE BRUIT

Publié le par christiane loubier

Négliger le bruit des lèvres

Inutile comme les prières

Prononcées pour l'oubli


Égrener les ombres entre ses doigts

Approcher la lampe

Pour que vacille la lumière

Dans l’ouvrage ajouré de braises

 

 

 

Christiane Loubier

1 2 > >>