CHAMBRE VERTE LA NUIT

Publié le par christiane loubier

Nous nous sommes aimés
Sans vergers et sans astres
Nous sommes de la même ombre
Dans les fougères du vent
 
Nous durerons encore
Accrochés à la racine des pierres
Dans la falaise du temps
 
Nous durerons encore
Ainsi séparés dans la même nuit
 
 
 
Christiane Loubier

III CÉRÉMONIE

Publié le par christiane loubier


Il était de ceux-là qui plantent des forêts
Pour la splendeur de vivre,
Et d’élever l’aride, et l’étale, et le muet
À la hauteur où le vent les délivre !
Ah ! l’honneur de dresser
Ce qui attaque et se défend et chante,
Domine lentement la terre indifférente,
Prend sa voix et sa destinée,
Prend sa palpitation, son essor et son vol…
Et cette gloire à la fin de son temps
De s’être exprimé, lui que sa grandeur isole,
Par toute une forêt d’arbres adolescents
Et non par de vaines paroles…
 
 
 
Patrice de la Tour du Pin
Une Somme de poésie I
Le Jeu de l’homme en lui-même
 

LA CARENCE

Publié le par christiane loubier

Je ne connais pas les oiseaux,
je ne connais pas l’histoire du feu.
Mais je crois que ma solitude devrait avoir des ailes.
 
 
 
Alejandra Pizarnik
Oeuvre poétique, Actes Sud

JANVIER

Publié le par christiane loubier

La faucille de lune
Éclaire les bancs de neige
Sur la terre sèche
Qui chante encore pour l’oiseau
 
La lumière en hiver
Ne donne rien de trop
À nous qui traversons le froid
Sous l’œil de la nuit
 
 
 
Christiane Loubier

L'ÉTÉ DANS LE BROUILLARD...

Publié le par christiane loubier

L'été dans le brouillard
a perdu ses oiseaux
ses arbres ses fontaines
Le silence lui parle
un langage de neige
qui fond tout doucement
et nous ouvre les yeux.
 
 
 
Guy Gofette
Petits riens pour jours absolus, X