ICI...

Publié le par christiane loubier

Ici
on moissonne rarement,
 
l'île a quatre saisons d'automne,
quatre saisons d'amours solitaires.
 
 
 
Gérard Le Gouic
Poème de l'île et du sel

 

LES ANIMAUX, LA NUIT...

Publié le par christiane loubier

Les animaux, la nuit, dans les écuries, laissent
s'affaiblir leur nerfs. Tandis que les hommes
s'amusent, les animaux laissent la démence les envahir.
 
 
 
Jean Rivière
Le vent en Bas-Poitou

CHAQUE AUBE...

Publié le par christiane loubier

Chaque aube
est une promesse d'éternité
 
Chaque couchant
sa flamboyante annulation
 
 
 
Anise Koltz
Chants de refus

LES BLÉS...

Publié le par christiane loubier

Les blés avaient gardé
La mémoire du vent
 
Quand la moissonneuse
Les empoigna.
 
 
 
Eugène Guillevic
Timbres, Écrits des Forges
 

LA NUIT FERME SI MAL...

Publié le par christiane loubier

La nuit ferme si mal en juin
qu'il nous suffirait de nous taire
pour que l'arbre de nos mains
se remplisse d'étoiles
 
 
 
Guy Goffette
Le poids de la terre, dans Solo d'ombres