246 articles avec anthologie

AUTOMNE, TOI QUI PASSES...

Publié le par christiane loubier

Automne, toi qui passes avec des oiseaux fous
de grand vent et de ciel pur après l'orage, je t'ai vu
mesurer la toile d'une araignée couleur de miel sous la poutre
quand ruisselait, torrentielle, la pluie
et ton visage avait double face comme le dieu Janus
et l'une voyait la fin de tout et l'autre l'épanouissement et cela
t'enivrait comme le moût d'une forte vendange.
 
 
 
 
Paul de Roux
 
 
 

 

 

                                                     Dessin de
                                              Gabrielle de Roux

 

PAUL DE ROUX

Publié le par christiane loubier

Chaque matin, et quel que soit le temps,
Hélios nous prend dans ses bras :
"Tout est à voir", dit la lumière
qui éclaire la tuile fêlée,
la mouche, ce visage émacié,
la pariétaire des vieux murs,
les pigeons en quête de miettes, et nous
cherchant le regard des dieux
dans tout cela qu’effleure le soleil.



Paul de Roux
À la dérobée, Gallimard
 
Paul de Roux est mort  le  28 août à Marseille, à l’âge de 79 ans.
Pour en savoir plus sur le poète : 
http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2016/09/14/la-mort-du-poete-paul-de-roux_4997704_3382.html
 

MATIN DE SEPTEMBRE

Publié le par christiane loubier

Matin de septembre.
L'espace a grandi
entre les arbres verts
qui semblent de profil.
 
Ils regardent tous
le soleil en face
invisible pour toi
depuis la fenêtre.
 
le bouleau se hausse
sur la pointe des pieds
pour voir la lumière
comme au-dessus d'un mur
 
— ce mur qui s'élève
un peu chaque jour.
« Toi qui peut marcher
saute le mur, dit-il.
 
Derrière, c'est l'été
Si tu tombes de haut
tu suivras en boîtant
le Dieu de ta jeunesse. »
 
 
 
Jean-Pierre Lemaire
Le pays derrière les larmesLe dos de Dieu

QUINZE MINUTES D'AUTOBUS...

Publié le par christiane loubier

Quinze minutes d’autobus suffisent

pour compter ce matin par les larges fenêtres

les arches des rayons portant de l’un à l’autre

le ciel de septembre.
 
 

Cécile A. Holdban
Une robe couleur de jour 

LE CHAT

Publié le par christiane loubier

Je souhaite dans ma maison :
Une femme ayant sa raison,
Un chat passant parmi les livres,
Des amis en toute saison
Sans lesquels je ne peux pas vivre.


Guillaume Apollinaire

L'AUTRE MESSAGE

Publié le par christiane loubier

Quand il a lu le dernier mot
Il cherche encore au creux de l'enveloppe
autre chose, un signe impalpable
plus fin qu'une épingle, un souffle
qui serait parvenu clandestinement
ici, loin de la mer, comme des grains de sable
recueillis au fond d'un soulier obscur
 
 
 
Jean-Pierre Lemaire
Le pays derrière les larmes, Les deux royaumes

SUIS-JE CONDAMNÉE.....

Publié le par christiane loubier

Suis-je condamnée, ma vie durant, à redire le creux, le trou, l’absence,

alors même que le pain cuit dans la cuisine proche,

que le linge sèche dans la prairie ?

 

Françoise Ascal

Un bleu d'octobre (extrait)

 

LEÇON DE LA PASSE-ROSE

Publié le par christiane loubier

Leçon de la passe-rose : 
 
Que la rose du chant
brasille de plus en plus haut
comme en défi à la rouille des feuilles.
 
 
 
 
Philippe Jaccottet
Àprès beaucoup d'années, Une couronne
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>