L'ARAIGNÉE

Publié le par christiane loubier

Je monte à la rencontre du soir
Une araignée descend l'escalier

La nuit n'appartient à personne
Pas même aux douze heures
Qui sonnent

Un pendule battant
Entre deux certitudes
Entre deux solitudes

Je rêve de la clarté qui fut
De celle qui sera

Et ce songe n'a rien avoir avec toi
 
 
 
Christiane Loubier
 

Publié dans Carnet de la nuit

Commenter cet article

Ile E. 26/01/2014 23:48

Votre poème est superbe, j'y vois la liberté présente du Soi, l'être à vivre et à espérer indépendamment de toutes contingences.

Christiane Loubier 29/01/2014 02:06

Île, J'aime beaucoup votre lecture de ce poème. Elle m'aide à voir. Merci infiniment.
Christiane