ENSEMBLE

Publié le par christiane loubier

Par le seul désir de durer ensemble

Nous sommes à l’image l’un de l’autre;

Par le seul flamboiement du coeur qui saute
Nous sommes ce que le feu rassemble.
 
Par toute l’âme sans ressemblance
Nous sommes étrangers l’un à l’autre;
Par la nuit qui tient le soir et l’aube
Nous sommes l’amour sans délivrance.
 
 
 
Rina Lasnier
Escales, Bien public, 1950
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Rina Lasnier
Reproduction d'un fusain de Madame Ruby
(Boardman Blanchon)
   

 

Commenter cet article

gd 02/11/2014 02:23

Étonnant qu'un texte aussi moderne remonte à 1950. Rina Lasnier ne mérite pas l'oubli. Très beau.

Christiane Loubier 02/11/2014 16:17

Je pense comme vous gd. Je redécouvre Rina Lasnier. Elle a été étouffée par les critiques littéraires qui analysaient tous ces poèmes, ses vers, ses mots même, à travers le prisme des symboles...

Merci de votre visite,

Christiane