LA BRUME S'ÉTAIT LEVÉE...

Publié le par christiane loubier

La brume s'était levée. Les toiles vides
Étaient retournées contre le mur.
 
Le petit chat est mort (disait la chanson).
 
Serai-je ressuscité de la mort, demande l'esprit.
Et le soleil dit oui.
Et le désert répond
ta voix n'est que du sable dispersé dans le vent.
 
 
 
LOUISE GLÜCK
Nuit de foi et de vertu, Gallimard, 2021
 
 

ON DIRAIT, MA PAROLE,...

Publié le par christiane loubier

O dirait, ma parole,
Qu'on est enfermé.
 
Et pourtant,
On fait bien ce qu'on veut
Ou à peu près.
 
Alors, enfermés,
Mais par qui, bon Dieu?
 
 
 
Eugène Guillevic
Les chansons d'Antonin Blond
Pierre Seghers, Paris, 1949

LEÇON DE TÉNÈBRES VIII

Publié le par christiane loubier

Il fait nuit
Dans le livre des heures
 
Enfermé dans le glacial avril
Le ciel feint le silence
 
Il attend que les croix se couchent
Sur les ombres d'avant le jour
 
 
Christiane Loubier

LE POÈTE NE FAIT PAS CE QU'IL VEUT

Publié le par christiane loubier

Le poète ne fait pas ce qu'il veut : Il croit parler
de la femme qu'il aime, Il parle des oiseaux.
 
 
Paul Éluard
cité par Georges Mounin
(Plaisir au poème)

JE VOUS RENVOIE LA LETTRE...

Publié le par christiane loubier

 
Je vous renvoie
la lettre de l'oiseau bleu, qui ne m'était pas destinée.
[...]
les oiseaux et moi
nous nous intéressons à la beauté des mots, des ombres,
mais nous ne pourrions prendre
la responsabilité d'un grand bonheur constant et bleu.
 
 
 
Marie-Claire Bancquart
dans
Marie-Claire Bancquart
Terre énergumène et autres poèmes
Gallimard, Poésie, 2019

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>