Top articles

  • L'AUTOMNE NÉBULEUX, TOUS LES ANS, POUR GÉMIR...

    01 novembre 2013 ( #Anthologie )

    Triste journée d'automne, façon « tisane froide » à la Ponge. Ce matin, visite rituelle au petit cimetière de Sologne bourbonnaise. Retour par les campagnes mélancoliques, « paix des pâtis » sous le ciel gris. Déjeuner frugal, sieste et lecture. Au-dehors,...

  • FOLLE AVOINE

    07 mars 2013 ( #Carnet du pays rapaillé )

    L’histoire est un pré On a bien tout fauché On a bien tout tassé Au grenier de la mémoire Les granges se noient dans les blés Je ne veux rien oublier Les bras des ouvreurs de chemin La vaillance des chevaux Les maisons blanchies à la chaux La rivière...

  • L'EN-ALLÉE

    18 août 2012 ( #Carnet des heures )

    Flots de rubans Pour la mariée de dentelle Mousseline et percale Pour hanches amoureuses De belles coutures au soleil Mercerie du commencement Ni chevelure Ni corsage Ne souffriront un ciel Piqué d’éphémère Dans la penderie aux vanités Le voile ajouré...

  • PASSE L'OISEAU

    08 août 2012 ( #Carnet de l'oiseau )

    Pois en fleurs au jardin Il fait les cent pas Sur la galerie étroite Elle est morte ce matin Pourtant sa pioche est là Encore avec les roses Immobiles pas plus qu’elle Mes yeux las de soleil S’en vont dormir Dans leurs nids d’ombre Ma main fatiguée de...

  • CANTIQUE DE LA PETITE

    21 juillet 2012 ( #Carnet de l'absence )

    Dans le pré Petite fille inachevée Jouant au bord du temps A vec les levants - les couchants Avec la rosée amie Des bleus d’enfants Femme des heures claires Cueillant lucioles Et lumières secrètes Ne voulant pas croire aux oiseaux Qui mangent le pain...

  • UN CIEL SANS ADRESSE

    16 juin 2012 ( #Carnet de l'absence )

    Partir pour l’envol Je ne suis plus ici C’est pour les autres Le chiendent Le vent cru Les maisons froides Les meubles qui ne meublent rien Les adresses sans soleil J’ai quitté mes fleurs J’ai quitté le fleuve Je ne suis pas dehors J’ai fait ma géographie...

  • UN COUP DE DÉS C'EST L'ÉTÉ

    25 mai 2012 ( #Chansons - comptines... )

    Un coup de dés c'est l'été haut sur les plaies de la terre Vivre s'écrit d'un seul geai rémiges dans les ramures Le poème prisonnier s'est libéré sur parole Et le verre de l'amitié pétille d'un sang d'étoiles D'hier de brume et de pluie s'en est allée...

  • À JAMAIS PLUS

    19 mai 2012 ( #Carnet de l'absence )

    Je me réveille avec un cri Ce n’est pas un rêve Je suis où tu n’es plus Une détonation en mer Non – un bruit comme le tonnerre Lorsqu’il tombe en pierre Tu ne désirais pas l’été Tu n’aimais que la nuit Les fleurs d’orage Les cordes de pluie Ta nuit aimée...

  • MARS À L'ÉTABLE

    07 mars 2012 ( #Anthologie )

    Assez du sombre et du triste, de la litière qui pue le rance et de l'oubli, assez du vent qui siffle par-desssous la porte comme un serpent : nous voulons vivre dans le vert et mettre le ciel à nos cornes comme un ruban de fêtes. Le lait du cachot est...

  • L'AVALANCHE

    19 février 2012 ( #Carnet de l'absence )

    Tout semble en partance L’amour aussi serait de l’ombre De la neige fondante Dans l’éclair du printemps De la ouate du coton des nuages Épongeant ces yeux bleuis Engloutis par l’avalanche D’une saison d’absence Peut-être que j’invente Parce que je porte...

  • LA BRUME S'ÉTAIT LEVÉE...

    13 août 2021 ( #Anthologie )

    La brume s'était levée. Les toiles vides Étaient retournées contre le mur. Le petit chat est mort (disait la chanson). Serai-je ressuscité de la mort, demande l'esprit. Et le soleil dit oui. Et le désert répond ta voix n'est que du sable dispersé dans...

  • LA PARULINE FLAMBOYANTE

    19 mai 2016 ( #Carnet de l'oiseau )

  • ÉCORCE

    23 avril 2015 ( #Carnet de l'ombre )

  • 14 AOÛT 1959

    11 août 2018 ( #Aphorismes - citations - extraits )

    Vendredi 14 août 1959 Plaisir de trouver à Cerisy Mme Micha (Ghislaine). Elle me parle du langage canadien : pour une femme: exquise, on dit : « Un saint chrème de femme », pour une belle maison, « un tabernacle de maison »... Guillevic est là : ses gros...

  • LA NEIGE

    20 janvier 2016 ( #Anthologie )

    Elle est venue de plus loin que les routes, Elle a touché le pré, l'ocre des fleurs, De cette main qui écrit en fumée, Elle a vaincu le temps par le silence. Davantage de lumière ce soir A cause de la neige. On dirait que des feuilles brûlent, devant...

  • L'AUTRE MESSAGE

    06 août 2016 ( #Anthologie )

    Quand il a lu le dernier mot Il cherche encore au creux de l'enveloppe autre chose, un signe impalpable plus fin qu'une épingle, un souffle qui serait parvenu clandestinement ici, loin de la mer, comme des grains de sable recueillis au fond d'un soulier...

  • LA CHANSON DE MAGLIA

    07 août 2014 ( #Anthologie )

    Vous êtes bien belle et je suis bien laid. À vous la splendeur de rayons baignée; À moi la poussière, à moi l'araignée. Vous êtes bien belle et je suis bien laid ; Soyez la fenêtre et moi le volet. Nous réglerons tout dans notre réduit. Je protégerai...

  • L'ARBRE

    17 mars 2018 ( #Carnet des heures )

    L’arbre ne voyage pas Il pousse Il se soucie peu Du tendre de son aubier Il ne pense pas Aux blessures de ses bras Il monte Il se hisse à la hauteur De son ciel en couleur Comme nous ne lui ressemblons pas Chaque cicatrice nous replie Dans nos plis sous...

  • LES MIETTES DU BONHEUR...

    09 septembre 2017 ( #Anthologie )

    X Les miettes du bonheur en gros pain de ménage feraient bien de son propre aveu à la table du fol l'ordinaire du sage mais est-on sage comme on veut? Si je l'étais je saisirais par les cheveux la fortune de vivre ici sans plus de voeux dans mon jardin...

  • RETOUR

    22 décembre 2017 ( #Anthologie )

    On ne dit pas le retour de l'enfant Ni si Noël neigeait sur la soirée, S'il lui sembla vers l'église éclairée, Entendre un chant doucement triomphant, [...] On ne dit pas le retour de l'enfant; Mais entends doucement quand tu y penses, Dans ton enfance...

  • ELLE S'APPROCHE DU MIROIR ROND...

    03 février 2017 ( #Anthologie )

    Elle s'approche du miroir rondcomme une bouche d'enfantqui ne sait pas mentir,vêtue d'une robe de chambre bleuequi s'use elle aussi. Cheveux bientôt couleur de cendresous le très lent feu du temps. Le soleil du petit matinfortifie encore son ombre. Philippe...

  • BORD DE MER

    15 août 2016 ( #Carnet de l'été )

    Dans un carnet fermé par un élastiqueRose froissée oubliée après l’étéDans la baie des sables premiersOù sont calées les pierresCoquilles carcasses et squelettesSignées par la vague Un peu de sableDans mes mains au crépusculeS’écoule en vainNe laissant...

  • HIVER, BEL HIVER

    15 décembre 2016 ( #Anthologie )

    Hiver, bel hiver, beau berceau,Toute la journée est éteinte,La neige amassée au carreauEst du bleu même des jacinthes,Le temps passé n'a plus d'écho. Dans l'alcôve ce bleu neigeuxTend une écharpe de silence,Et c'est le voile de nos jeux,C'est le bain...

  • PAUL DE ROUX

    19 septembre 2016 ( #Anthologie )

    Chaque matin, et quel que soit le temps, Hélios nous prend dans ses bras : "Tout est à voir", dit la lumière qui éclaire la tuile fêlée, la mouche, ce visage émacié, la pariétaire des vieux murs, les pigeons en quête de miettes, et nous cherchant le regard...

  • CELUI QUI ENTRE PAR HASARD

    16 mai 2016 ( #Anthologie )

    Celui qui entre par hasard dans la demeure d'un poète Ne sait pas que les meubles ont pouvoir sur lui Que chaque nœud du bois renferme davantage De cris d'oiseaux que tout le cœur de la forêt Il suffit qu'une lampe pose son cou de femme À la tombée du...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>