35 articles avec carnet de l'automne

APRÈS L'ÉTÉ

Publié le par christiane loubier

Par la porte ouverte

Le jardin est entré

Dans la maison

 

Les épis en graines

L’odeur d’une prairie

Dans l’armoire

Sans les peines

 

Ce feu en couleur

Ce petit bois chantant

Ces feuilles en fleurs

 

Sur ma robe

Soleil couchant

Les fruits dorment

Dans des paniers

 

Notre faim

Notre soif

Enfin calmées

Après l’été

 

 

 

 

Christiane Loubier

SOUS LE VOL DES OIES

Publié le par christiane loubier

oiseaux 0145 petite

Le matin

Son odeur

De gelée blanche

 

Le jardin

Sa couleur

Jaune éphémère

 

Même le soleil mûrit en silence
Le froid aura raison des fleurs

 

Une chouette vissée

Comme une rumeur

En haut des grands conifères

 

C’est l’automne sous le vol des oies

 

 

 

Oiseaux de rivages,
Sculpteur : Valmont Bélanger, 1934-2001, Matane (Gaspésie)

 

Christiane Loubier

UN SEUL JOUR D'AUTOMNE

Publié le par christiane loubier

saisons 0109

Le fusain est enflammé

Les nids sont vides

On sait d’avance

Comment vient l’automne

 

Il y a le givre

L’odeur de la terre retournée

Le soleil pâle de l’après-midi

Il y a l’espoir en fagots

Les juncos ardoisés

 

Un seul jour d’automne

Suffit pour nous montrer

Le vrai contour des choses

Le tronc noir des arbres

La carte du ciel sous les ailes des oies

 

Comprendre

Que les jours rapetissent

Que la nuit s’allonge sur nos matins

Et que s’il faut le gel

Il faut le ciel

Même enneigé

 

 


Le fusain ailé, Euonymus alatus compactus Christiane Loubier

COMME DES FRAMBOISIERS...

Publié le par christiane loubier

Ses mains sèches

Comme des framboisiers

À cause de la vie

Ses mains qu’elles gantent souvent

Ne sont pas pour l’écriture au crayon noir

 

Dehors il y a l’automne

Ses rêves  ne roulent pas

Dans les rues encombrées

Avec les personnes

 

Dehors il y a le vent

Ses désirs acajou

Ne s’envolent pas avec les feuilles

Mais s’endorment sous son tablier

Avec leur part de nuit

Dans la maison fidèle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Christiane Loubier Dernières framboises de l'automne

DU FOIN ÉTERNEL

Publié le par christiane loubier

Cela ne venait pas du ciel

Ni ne soulevait des étoiles

C'était de l'herbe

 

Ce n'était pas une mer intérieure

Pas une bourrasque saisonnière

C'était de l'herbe

Du foin éternel

Avec du vent

Et toute la pesanteur ordinaire

Dans tes mains d'automne

 

Ouvrage du temps

Qui tire sur les heures

Dans l'herbe jaunie du soir


 

 

Christiane Loubier

<< < 1 2 3 4 5 6