LA GUENILLE

Publié le par christiane loubier

Sans pouvoir
imiter l'oiseau
la guenille pend sur la branche
rouge près de la pomme douce
l'oiseau envolé et la pomme tombée
elle reste
manifestant le froid des âges
et la couleur dans le silence ;
des hommes raisonnent
dans une époque sombre
non loin de ce lambeau marquant seul l'espace.

800px-SignatureJeanFollain-copie-1

 



 Jean FollainDes heures, Gallimard, 1960

 

 

ENTRE DEUX NUITS

Publié le par christiane loubier

Entre deux nuits

Le temps qui résonne

Des mots pour personne

Les oiseaux et leur science

L’eau et son silence

 

Entre deux nuits

Entre deux lignes de ma vie

 

 

 

Christiane Loubier

CE QUE JE SAIS

Publié le par christiane loubier

 

Ce que je sais :

la terre est plate

elle est creusée dans toute sa longueur

par une blessure sèche.

 

 

 

 

 

 

 


jean-marie-gustave-le-clezio  

J. M. G. Le Clézio, L'infiniment moyen (extrait),
L'extase matérielle.



PEUT-ÊTRE NOVEMBRE

Publié le par christiane loubier

 

C’était peut-être novembre

Dans l’aube de six heures

Tu cueillais des fleurs d’obscurité

Il faisait encore lune à la fenêtre

 

C’était peut-être novembre

La saison qui t’obsède


Le jour n’est plus de taille

Il rampe sous la porte

Vois ta main

Elle capture un restant de lumière


Une lampe dans ta tête

Au onzième étage

 

 

 

Christiane Loubier