ON NE PEUT PAS...

Publié le par christiane loubier

On ne peut pas commencer un poème sans une parcelle d'erreur sur soi et sur le monde,

sans une paille d'innocence aux premiers mots.

 
 
 
René Char 
La bibliothèque est en feu, La parole en archipel


 

CHAQUE MOT

Publié le par christiane loubier

Chaque mot

est à faire suivre

d'une pause de silence,

 

afin que se referme

la cicatrice

de ce qui est dit.

 

 

 

François Jacqmin

Prologue au silence

REMISE

Publié le par christiane loubier

Laissez filer les guides maintenant c'est la plaine
Il gèle à la frontière chaque branche l'indique
Un tournant va surgir prompt comme une fumée
Où flottera bonjour arqué comme une écharde
L'angoisse de faiblir sous l'écorce respire
Le couvert sera mis autour de la margelle
Des êtres bienveillants se porteront vers nous
La main à votre front sera froide d'étoiles
Et pas un souvenir de couteau sur les herbes

Non le bruit de l'oubli là serait tel
Qu'il corromprait la vertu du sang et de la cendre
Ligués à mon chevet contre la pauvreté
Qui n'entend que son pas n'admire que sa vue
Dans l'eau morte de son ombre.

 
 
René Char
Dehors la nuit est gouvernée, 1938

PLUSIEURS FOIS

Publié le par christiane loubier

Écrire est une saison

Le mûrissement
Comme un hiver
Qui pense avec le froid

La fonte des silences
Avec l’oiseau de retour

Plusieurs fois la neige
Plusieurs fois la fleur
Après la perte du bourgeon
 
 
 
Christiane Loubier
 

LORSQU'IL NEIGE

Publié le par christiane loubier

Lorsqu’il neige dru
Inutile de chercher sa route
L’immobilité ou le tourbillon s’impose
La cécité n’a jamais été aussi poudreuse
 
 
 
Christiane Loubier
 

RÉCIT DE L'AN ZÉRO

Publié le par christiane loubier

[...]
Les voilà à leur tour partis
les trois Mages
remuant leurs gros sourcils
par nuit claire
Et tandis qu’ils serraient
les riches présents de leurs coffrets
(or, encens et myrrhe)
leurs chevaux abandonnaient sur l’herbe
du beau crottin doré comme l’avarice.
[...]
 
 
 
Georges Schehadé
Récit de l'An Zéro, Les mages (extrait)