UN SEUL JOUR D'AUTOMNE

Publié le par christiane loubier

saisons 0109

Le fusain est enflammé

Les nids sont vides

On sait d’avance

Comment vient l’automne

 

Il y a le givre

L’odeur de la terre retournée

Le soleil pâle de l’après-midi

Il y a l’espoir en fagots

Les juncos ardoisés

 

Un seul jour d’automne

Suffit pour nous montrer

Le vrai contour des choses

Le tronc noir des arbres

La carte du ciel sous les ailes des oies

 

Comprendre

Que les jours rapetissent

Que la nuit s’allonge sur nos matins

Et que s’il faut le gel

Il faut le ciel

Même enneigé

 

 


Le fusain ailé, Euonymus alatus compactus Christiane Loubier

Publié dans Carnet de l'automne

Commenter cet article

Leina 15/10/2012 14:31


Quelle magnifique page, tant pour les yeux que pour l'esprit...


J'aime beaucoup « la nuit ((qui)) s'allonge sur nos matins »


ça me la rend moins hostile....


Merci Christiane!

jean-paul raffel 11/10/2012 18:48


Quel plaisir du lecteur, passer par ici, lire vos textes. Découvrir l'automne. 


Merci. 


jpr.