PREMIER PRINTEMPS

Publié le par christiane loubier

Il est des jours de pluie

Qui tombent sur les primevères

Il est des matins

Où toutes les cellules

Ont besoin d’un bonheur humide

 

C’est à cause du printemps

Même l’ombre mouillée

Est élégante dans la détrempe

 

C’est au printemps

Qu’il faut revivre les bourgeons

Les pissenlits jaunes

Qui font trembler la nuit

 

C’est au printemps

Qu’il faut regarder sous les feuilles

Pour voir un débordement d’absolu

 

 

 

Christiane Loubier

Publié dans Carnet du printemps

Commenter cet article