PLUS LOIN QUE LA NUIT

Publié le par christiane loubier

Le ciel s’enténèbre
Au loin – plus loin que la nuit
Il y a l’entêtement de l’oiseau


Tournant blessé
Haut – très haut
Muet au-dessus du silence


L’absence est un ciel
L’adieu à l’infini
Le bout de la nuit est ici


Dans les murs
De la chambre verte
Où naissent les matins

 

 

Christiane Loubier
Poème publié dans 
Bordures du champ secret



Publié dans Carnet de l'absence

Commenter cet article