LE CROCHET DU TEMPS

Publié le par christiane loubier

 

Par la lucarne
Je regarde venir l’automne
Odeur de terre
Avec le vent
La porte battant
Dans ma mémoire

Un vieux crochet lourd d’absence
A la couleur du temps
Inutile il ne porte plus rien
Pas même l’étoile de chagrin
Cousue sur ton paletot

La maison a froid
Manteau de lin
Éternité chiffonnée

 

Christiane Loubier
Poème publié dans Bordures du champ secret

 

Publié dans Carnet de l'absence

Commenter cet article

Alan 01/09/2012 13:31


Ou crochet inutile? Rien n'est inutile, ou tout l'est. Je crois plutôt que vous ne l'êtes pas. Merci de me laisser croire que moi non plus.


Le temps est une respiration.

christiane loubier 02/09/2012 02:01



Bonjour Alan,


"le temps est une respiration". C'est si vrai.


Et merci pour votre commentaire. 


 


Christiane