BIEN APRÈS L'ÉTÉ

Publié le par christiane loubier

Rien au jardin
Pour entretenir la flamme
Sinon les brins de bruyère 
Qui brillent de blancheur
Dans la lumière de fin d’après midi
 
Dans la bibliothèque chargée d’écriture
Les vieux livres enflent
À cause de l’humidité
 
Dans le blanc des mots
Le grains de silence
Ne germent que l’hiver
 
 
Christiane Loubier

Commenter cet article

G. Dion 02/11/2016 17:34

Quels beaux vers, « la bibliothèque chargée d’écriture » et le dernier tercet. Pas de tristesse, ou si peu, pas de joie. Seulement la réalité de ce qui est. Merci, Christiane.

christiane loubier 02/11/2016 23:37

Merci infiniment G. Dion. Contente de vous savoir là de temps en temps. Christiane