APRÈS CE DÉLUGE

Publié le par christiane loubier

Après ce déluge 
j’aimerais voir la colombe 
et rien que la colombe 
encore une fois sauvée. 
 
Je sombrerais sans doute dans cette mer !
si elle ne s’envolait  
si elle n’apportait pas 
à la dernière heure la feuille.
 
 
 
 
 
 
Ingeborg Bachmann
 
Toute pesronne qui tombe a des ailes
Poèmes 1957-1961
Traduction de l'allemand (Autriche) : Françoise Rétif

 

 

 

 

Photographie :
http://www.tagesspiegel.de/kultur/spaete-entdeckung-
ingeborg-bachmanns-kriegstagebuch/1805272.html

 

Publié dans Anthologie

Commenter cet article