LA NUIT FERME SI MAL...

Publié le par christiane loubier

La nuit ferme si mal en juin
qu'il nous suffirait de nous taire
pour que l'arbre de nos mains
se remplisse d'étoiles
 
 
 
Guy Goffette
Le poids de la terre, dans Solo d'ombres

Publié dans Anthologie

Commenter cet article