LA GRANDE FORCE DES OISEAUX...

Publié le par christiane loubier

La grande force des oiseaux est de passer inaperçus, de se tenir au lieu
même de l’inaperçu. C’est à cet endroit qu’ils travaillent, qu’ils ravaudent
incessamment le monde, le cousent à sa suture insue, à l’espèce de cicatrice
ouverte dont ils sont le trajet.
 
 

Laurent Albarracin
Les oiseaux, Les Deux Corps, Rennes, 2014

Commenter cet article

Ile E. 06/06/2014 11:04

Je ne connaissais pas cet auteur. Cette citation est d'une justesse et d'une humilité bouleversantes. Merci Christiane.

Christiane Loubier 10/06/2014 02:38

Ce n'est pas facile, je crois, d'écrire des textes en prose en ayant une forte dimension poétique. Ici, pas de verbiage, pas d'alignement de phrases sans force poétique et pas de prêche, surtout. Il y a aussi de votre manière d'écrire : le texte est poème.

Merci Île de votre passage,

Christiane