LA CHAMBRE EN HAUT

Publié le par christiane loubier

Dans la maison de bois
L’hiver de froid
La nuit à seize heures
Les clous qui craquent d’effroi

La chambre en haut
Avec les livres
Les absences en trop
Et cette fenêtre
Qui coupe en quatre le regard
Sur les voyages des oiseaux
 
 
Christiane Loubier
 

Publié dans Carnet de l'absence

Commenter cet article

Ile E. 27/12/2013 19:07

Ce texte est vraiment beau, il est d'un silence parlant et juste.

Christiane Loubier 27/12/2013 23:04

Île, l'association que vous faites avec le silence me touche beaucoup. Votre passage sur ce site me fait aussi très plaisir.
Dans le froid et sous la neige au Québec.
Bien cordialement,
Christiane