TOUT À COUP...

Publié le par christiane loubier

Tout à coup,
je me souvins de mes instruments de jardinage.
Le râteau,
qui attendait dans la grange pétrifiée,
et la faux
dont le tranchant s’était affiné par le froid.
Je ressentais la douleur poignante
de leur station.
Hors du pré, on eût dit qu’ils séjournaient comme moi,
au bord du vide.

 

 

 

François Jacqmin

Le livre de la neige

 

 

 

 

Publié dans Anthologie

Commenter cet article